Vive le calendrier républicain !

Publié le par cedric o

Pourquoi devrions nous utiliser le calendrier chrétien ? Quelle norme s'impose à nous, citoyens républicains et laïcs, pour que le calendrier Chrétien en soit devenu indépassable ? Je n'ai, en ce qui me concerne, aucun lien, d'une quelquonque nature que ce soit avec Jésus Christ ! Il n'y a donc aucune raison que j'utilise ce calendrier..

Pareillement, il n'y aucune raison que la République Française utilise ce calendrier. Que je sache, ses fondements se retrouvent d'avantage dans les évènements révolutionnaires qui ont marqué, chacun à leur manière, notre communauté politique d'aujourd'hui que dans la naissance mystifiée de je ne sais quel illuminé. Je me reconnais plus dans la prise de la Bastille, la proclamation de la 1ère République quelques années plus tard, la volonté d'une république sociale marqué par l'universalité du droit de vote de la 2nd république, l'école gratuite et laïque de la 3ème république, etc..

A ceux qui croient que ce calendrier chrétien est la norme qui existe partout, je rappelle que le Monde compte plus de six milliards d'êtres humains et la Chrétienneté revendique, dans ses hypothèses les plus élevées, 2 milliards de fidèles. Nombres de pays vivent donc sur des calendriers différents (la Chine, l'Inde, les pays musulmans, etc...) et byzarrerie pêut être, ils arrivent à vivre... Je ne peux donc me résoudre qu' à prôner le rétablissement du calendrier républicain en vertu de nos valeurs, nos croyances, notre histoire et notre historicité.

Publié dans Articles divers

Commenter cet article

Gilles 22/03/2007 08:48

Ok, nous sommes dans un pays laïc. Ok, les étapes de la construction de la république ont une importance considérable. Mais tout de même Cédric ! On ne peut pas réduire la naissance du Christ à la naissance d'un simple illuminé il y a 2000 ans ! Les sociétés occidentales se sont bâties sous l'égide de l'institution religieuse et aujourd'hui l'héritage judéo-chretien est encore largement visible. Tu ne parlerais probablement pas de rébublique aujourd'hui si l'histoire n'avait pas été aussi profondément marqué par l'église. Cela dit, maintenant que notre société est laïque, pourquoi conserver un tel symbole? J'imagine qu'il doit y avoir des contraintes pratiques, des problèmes de compatibilité. Tu parles d'autres calendriers, mais la plupart sont en fait les même que le notre, seul l'événement à partir duquel on commence à compter change. Enfin... nous changeons bien de calendrier deux fois par an pour faire des économies d'energie, j'imagine qu'il doit être possible d'enlever 1792 au compte des ans sans que cela pose trop de problèmes. Mais j'imagine aussi que dans 2000 ans (si l'hummanité a survécu aux effets dévastateur de ses propres excès) les hommes seront encore moins versés dans la chrétienté et auront probablement imaginé d'autres systèmes politiques. Alors pourquoi leur imposer un calendrier républicain ou chrétien, la sagesse voudrait qu'on évite de reproduire indéfiniment le même dilemme. Si chagement de calendrier il doit y avoir, s'il vous plait, militez pour un simple outil de mesure du temps, et laissons les symboles à ces orgueilleuses instutions qui s'imaginent être les fondements de notre monde.

cedric o 22/03/2007 13:41

Et pourquoi le Christ ne serait-il pas un illuminé ? Je ne nie pas ma culture, mon identité, les faits et évènements qui font que je suis celui que je suis en prétendant cela. D'ailleurs, c'est sur ce point que nous divergeons. Une fois affranchis des nécessités physiologiques et matérielles, je crois que les symboles sont très importants pour les êtres humains. Ils sont constitutifs de notre identité collective, de nos identités devrais-je dire, ils sont les points de repères de notre identité individuelle, de nos identités.
Une existence collective implique des règles de fonctionnement, qu'elles soient formelles ou non. Que serait par exemple une partie de football sans règle du jeu ? Le jeu de football n'a de sens que par les règles qui le constituent. Notre existence d'être humain n'a de sens que par les règles sociales qui nous obligent. Ainsi, une vie à Singapour, une vie au Canada et une vie en France n'ont pas le même sens. Et cela en vertu des symboles qui forgent ces différentes sociétés.
Nous vivons dans un océan de significations symboliques dont pour la plupart, nous n'avons pas choisi. Affirmer la République Robespierienne de 1792 au travers des symboles qu'elle porte, c'est affirmer la possibilté du choix des symboles qui forgent notre société, la possibilité du choix des règles sociales qui obligent notre identité. D'une certaine manière, c'est donner du sens à mon existence sociale, lui donner le sens qui fait que je suis ce que je suis et non ce que d'autres ont décidé que je sois...
Cela dit, accordons nous sur le fait que c'est une étape et que, moi aussi, comme toi, j'aimerais m'affranchir de tout ce qui nous obligent. Comme toi, j'aspire à un monde sans détermination, j'aspire à une société cosmopolite et respectueuse des cultures, des identités collectives et individuelles. Disons que ma volonté de réaffirmer le projet Républicain s'inscrit dans cette logique. Une avancée sociale symbolique reste somme toute un avancée sociale.
Il est vrai qu'avec un peu de nostalgie, certainement mesurée car beaucoup de choses sont véritablemement plus importantes que cela, j'aurai aimé naitre le 1er vendémaire de l'an 189 de la République.

Eliz 02/03/2007 19:25

Tous à La Bastille !!!