L'initiative saoudienne au Moyen Orient : l'ombre américaine

Publié le par cedric o

Cet article tend à démontrer que l'initiative saoudienne en Palestine ne correspond absolument pas à un rééquilibrage géopolitique local. Elle ne signifie pas non plus l'émergence d'une diplomatie saoudienne revigorée. Bien au contraire, elle tend à démontrer trois choses. Premièrement, l'allégeance indiscutable du régime saoudien aux Etas-Unis ; secondo, la volonté des Etas-Unis à discuter et donc à reconnaitre, même indirectement, le Hamas. Enfin, elle entérine la position de force de l'Iran dans la région en vertu de la légitimation croissante de ses mouvements "affiliés".

1. L'arabie saoudite est un allié inconditionnel des Etas Unis. Qui peut croire qu'un pays comme l'Arabie soaudite qui compte plus de 35000 ressortissants américains dont un bon nombre de militaires aurait ses relations brouillées avec les Etas-Unis ? Le Moyen-Orient et l'Extême-Orient sont des régions hautement stratégiques, a fortiori pour les Etas-Unis, ce n'est plus à démontrer. L'irak est un cimetière qui s'aggrandit de jour en jour. Les militaires américians ne s'en tiennent plus qu'à protéger les puits de pétrole. La campagne Afghane s'enlise au grand dam des britanniques et des canadiens. La Palestine tombe en état de guerre civile. Israël attaque son voisin le Liban devant les caméras du monde entier et finit par perdre la guerre. Le terrorisme d'Etat prend alors tout son sens pour bon nombre d'observateurs. En conclusion de ces évènements dramatiques de ces derniers mois, on voudrait nous faire croire que les Etas Unis abandonnent ces terrains minés et à la révélation de la diplomatie saoudienne.

2. Trève de balivernes, les démocrates ont reconquis la majorité au Congrès et au Sénat. La politique de la colombe revient en force. Les Etas-Unis sont désormais contraints de discuter et de négocier. Oh ! Non pas pour des raisons respectables, mais la politique de la force est devenue contre-productive et met en péril les investissements américains. Or, ils ne peuvent pas discuter directement avec des Etats ou des mouvements qu'ils ont eux-mêmes qualifiés les leaders de l'axe du mal. Ils font donc appel à l'un des derniers alliés de poids qu'ils ont dans la région, l'Arabie Saoudite. Certes, nous pouvons considérer que c'est une vitrine de promotion pour cet Etat de la péninsule qui fait partie des tyrannies les plus meurtirères et liberticides du monde, mais rien de plus. Derrière l'Arabie Saoudite, c'est l'ombre des Etas-Unis qui plane.

3. Les américains ont donc décidé de mettre de l'ordre en Palestine par le dialogue. Non pas parcequ'il croient à la paix ou qu'ils se soucient du devenir des palestiniens, mais bien parceque l'instabilité croissante et les prémices de la guerre civile palestinienne devenait dangereux pour la stabilité des pays alentours. Et la stabilité, ça reste quand même plus pratique pour conclure des affaires et continuer à travailler avec un tas de tyrans autocrates pour le plaisir des occidentaux (je nous inclue) et le malheurs des populations locales. Pour stabiliser la région, ce n'est pas un secret, il faut dialoguer avec toutes les forces en présence, en l'occurence, le Fatah et le Hamas. Si c'est une évidence à laquelle nombreux se sont déjà ralliés, il faut croire que les Etas-Unis ne veulent pas l'assumer ouvertement. Ils ne sont malheureusement pas les seuls d'ailleurs à ne pas assumer leurs responsabilités.

4. De facto, l'initiative saoudienne signifie donc la reconnaissance du hamas par les américains et la position de force de l'Iran sur l'échiquier géopolitique local. Par extension, cela ne signifie en aucun cas un rééquilibrage des puissances géopolitiques locales. Cela ne signifie pas que l'Arabie Saoudite s'autonomise et s'affirme, loin de là. Cela signifie a contrario que l'Iran dispose de toutes les cartes en main pour s'affirmer comme la vraie puissance régionale. Cela signifie pareillement que les Etas-Unis ont du s'en remettre à ce constat et qu'en dernier recours, ils on fait appel à leur dernier allié de poids, l'Arbaie Soaudite. N'en déplaise aux va-t'en-guerre meurtriers du Pentagone et de la Maison Blanche, l'Iran démontre là qu'il va falloir compter avec elle pour construire le Moyen-Orient de demain.

Publié dans Articles divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie 15/02/2007 15:22

Sympa ton blog, Cédric mais bon le jour de la St Valentin j'espère que tu as su aussi l'amour te faire vibrer...BisousA plus tard continue j'adore