De qui Le Post fait-il le jeu ?

Publié le par comet

(Article publié sur Marianne2) Une vidéo coupée au bon moment pour faire dire aux faits ce que certains aimeraient bien penser. Voilà la recette d'un buzz autours d'Olivier Besancenot repris massivement sur la toile.

(Actualisation le 21 mai à 11h16, article critiqué par la rédaction d'Arrêt sur Images)
 
Depuis hier, une vidéo de Besancenot buzze sur la toile. Lors d'une visite organisée par le NPA aux ouvriers de Celanese, il s'est fait apostropher par un militant socialiste parcequ'il ferait « le jeu de Sarkozy » en faisant « le kéké devant les caméras ». Que l'on soit d'accord ou pas, le « France trotteur trotksiste », facteur à ses heures perdues, semblait bien mal à l'aise en pensant déjà à tous ces esprits bien intentionnés qui feraient tourner la vidéo, en long, en large et... de travers. La perspective d'être devancé par le Front de gauche aux prochaines européennes faisant son bonhomme de chemin...

Le post ou le biais de vouloir faire du buzz à tire larigot 
19h29, le 19 mai. Le site du Post publie le reportage d' Itélé en expliquant que « des ouvriers de Celanese » chahutent le leader maximo du NPA. Forcément, un leader ouvrier contesté pas des prolétaires en train de se faire virer, c'est le comble du paradoxe social. On s'attendrait donc à voir une foule bousculant « l'Olivier de la 4ème Internationale ». Point du tout. C'est plutôt une foule de caméras qui saute aux yeux.
 
En réalité, il ne s'agit pas « des ouvriers de Celanese », mais bien « d'un » ouvrier. De suite, c'est moins tranchant. Il ne s'agit pas non plus d'un ouvrier lambda, mais d'un militant socialiste. Tiens, nous on pensait que ça n'existait plus les socialistes ouvriers. Bref, il suffisait de dire, Besancenot se fait tacler par un ouvrier socialiste de Celanese. C'eut été vrai, mais moins tape-à-l-oeil!            

Publié dans Articles Marianne

Commenter cet article