Besson s'attaque aux mariages mixtes pour faire du chiffre !

Publié le par comet

(Publié sur Agoravox) Le Ministre de l'Immigration et de l'Identité nationale veut lutter contre les mariages blancs, un communiqué du ministère de l'Immigration et de l'identité nationale nous l'apprenait hier.

    
Il rappelle ainsi à cette occasion que près d'un mariage sur trois est un mariage mixte... L'amalgame est douteux venant d'un Besson qui n'en finit plus de se déporter vers la droite. Outre le fait qu'il n'est nulle part mentionné l'origine des statistiques sur les mariages mixtes... Et pour cause, il n'y a pas de critère officiel !


Des chiffres de l'Union Européenne qui mettent à mal le "mythe" d'une immigration illégale d'ampleur...
Passons... Allons à l'essentiel. Le ministre a décidé de faire du chiffre. Rappelons à cette occasion qu'il s'est lancé dans une quête pour établir un nouveau record à plus de 30 000 reconductions à la frontière. Histoire de laisser sa trace et d'effacer le précédent record de Brice Hortefeux qui avoisinait les 25000. On pourrait croire qu'il a 3 ans devant lui mais il lorgne vers un plus grand ministère aux dernières nouvelles... il doit donc faire vite ! S'attaquer aux mariages mixtes, c'est donc sa solution : quoi de mieux pour un ministère anti-républicain par nature, celui de l'identité nationale... 
 
Petit rappel aux alarmistes de la grande vague de l'immigration qui déferlerait sur la France.. Il y a eu moins de 6000 entrées illégales en France selon Frontex, un programme européen pour lutter contre l'immigration illégale - financé à hauteur de plusieurs dizaines de millions d'euros...  Moins de 6 000 entrées illégales, soit 3% seulement du nombre total des entrées illégales sur le territoire européen, toujours selon ce rapport très sérieux de l'Union Européenne. En revanche, la France est le troisième pays qui reconduit le plus... Le décalage est symptomatique du malaise ambiant sur la question migratoire. 
 
Une réponse en musique... 
Une explication de plus sur l'émergence et la montée en puissance du mouvement deAmoureux au ban public, un mouvement "né en juin 2007 à l'initiative de la Cimade, (et qui) fédère près de 2.000 couples mixtes, ayant subi les tracasseries, voire le harcèlement, de l'administration française, soupçonneuse à l'égard de leur union."

par Mediapart





 

Publié dans Agoravox

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article